erreurs-seo

4 tactiques SEO pénalisantes

Les meilleurs positionnements de recherche exigent une stratégie SEO bien étudiée et optimisée on-page et off-page. Si deux méthodes se distinguent entre les black hat et les white hat, certaines techniques d’optimisation de page sont peu appréciées par Google. Focus sur ces tactiques pénalisantes pour votre référencement naturel en 2017.

Accumuler les mots-clés

Le marketing de contenu est une des tendances actuelles en matière de SEO. Il y a quelques années, l’accumulation de mots-clés était une des méthodes les plus courantes pour hisser son site dans les premiers résultats de recherche Google. Elle relevait d’une production de contenu de masse et pauvre en valeur : keyword stuffing. Depuis 2011, Google juge cette méthode obsolète et favorise un contenu significatif et authentique. Créez visuellement et structurellement des landing pages attrayantes présentant votre offre, avec un contenu de qualité et optimisé.

Spammer les pieds de page

Un pied de page est un élément incontournable pour tout site web. Il permet aux visiteurs de naviguer entre les sections du site web et d’accéder à des informations supplémentaires : contact, mentions légales, etc. Les mises à jour de l’algorithme de Google, Panda et Penguin, se sont attaquées aux sites reposant sur une mauvaise structure du site et recourant à des liens et tags spammés. Pour optimiser votre site, prêtez une attention particulière à son footer, renseignez-y des informations essentielles : contact, adresse, conditions d’utilisation, licence de droit d’auteur, champ d’abonnement et bien plus encore.

Dissimuler du contenu

La dissimulation de contenu ou le « cloacking » vise à présenter aux visiteurs un contenu différent de celui destiné aux robots des moteurs de recherche. La page existe ainsi en deux versions. Le cloacking est une méthode de black hat répandue et fortement pénalisée par Google.

Abuser des liens internes et textes d’ancrage

La qualité et quantité des liens jouent un rôle essentiel dans le référencement naturel d’un site. Le recours à un texte d’ancrage est une pratique non-productive si l’URL et le texte d’ancrage sont redondants. Pour éviter toute sanction nuisible de Google, placez les liens uniquement là où ils apportent une réelle valeur ajoutée aux utilisateurs et utilisez des textes d’ancrage différents pour ces liens internes.

Le SEO est continuellement en mutation, les experts en référencement naturel ne cessent de trouver de nouvelles opportunités pour améliorer leur classement via les recherches organiques. Retrouvez d’autres erreurs SEO à ne pas commettre, au risque de pénaliser le positionnement de votre site dans les résultats des moteurs de recherche.

 

Leave a Reply

Un commentaire

  1. Merci pour votre article.
    Concernant le fait de spammer les pieds de page, cette pratique est encore plus risquée si le lien est en sitewide link, c’est-à-dire si le lien apparaît dans le footer sur toutes les pages du site. Cela est un problème si le site référent a un très grand nombre de pages et que l’ancre est sur-optimisée car Google risque de considérer tous ces liens comme une méthode de netlinking trop optimisée et en masse, ce qui est pénalisé par Penguin.