monetisation-trafic

Monétisation du trafic : 5 erreurs anti-SEO

Pour commencer à gagner de l’argent à travers votre site web, plusieurs alternatives s’offrent à vous : l’affiliation, le placement de publicités AdSense, la vente de produits d’information (e-book, cours, webinaire), etc. Cependant la monétisation de votre site web est à débuter une fois que celui-ci reçoit suffisamment de trafic. En effet cette pratique peut nuire à l’expérience utilisateur, à l’engagement et à votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Voici 5 erreurs à ne pas commettre lors de la monétisation de votre site, au risque de pénaliser votre SEO !

Utiliser des pop-ups

Les Smartphones et autres supports mobiles peuvent être le premier point de contact avec vos utilisateurs. Votre site web doit être adapté. En prévision d’une monétisation du trafic mobile, vérifiez si votre site comporte des fenêtres contextuelles, des bannières et autres publicités interstitielles. Bien que Google pénalise ces publicités, certaines fenêtres contextuelles peuvent être utilisées sans nuire à votre référencement. Les annonces interstitielles autorisées sont les vérifications juridiques et de cookies, les pop-ups de connexion et facilement dérogatoires. La meilleure pratique reste de supprimer toutes les annonces interstitielles superflues et de s’assurer que les pop-ups conservés ne s’affichent que sur des pages spécifiques. Une sur-utilisation de ces derniers pourrait nuire à l’engagement et à la convivialité de votre site.

Consacrer trop de place à la publicité

Vendre des espaces publicitaires à des entreprises ou via Google AdSense est une solution pour monétiser le trafic. Néanmoins les publicités peuvent être considérées comme intrusives et inutiles aux yeux des utilisateurs et moteurs de recherche ; d’autant plus si elles ne fournissent aucune valeur. D’où un risque d’augmentation du taux de rebond et une diminution du nombre de pages vues et de la durée moyenne des sessions. Informé de ces signaux Google pénalise votre positionnement dans son moteur de recherche. Placez ainsi au maximum 2 annonces par page et testez leur affichage dans différents navigateurs pour éviter tout signalement des utilisateurs.

 Augmenter le temps de chargement

Face à un temps de chargement trop long les utilisateurs se dirigent vers un autre site web. Effectuez une vérification de la vitesse de vos pages et optimisez votre site dès que possible. Sans trafic vous ne générerez aucun revenu. Garantissez à vos visiteurs un accès rapide à votre site :

  • Supprimez les plugins externes excessifs
  • Compressez les éléments CSS, JavaScript, Flash
  • Diminuez la taille et le nombre d’images
  • Éliminez les bannières, pop-ups et publicités intrusives
  • Réduisez le nombre de redirections
  • Améliorez le temps de réponse du serveur

Générer un mauvais contenu

Sans contenu à valeur ajoutée votre site ne se classera pas bien et vous apportera peu de trafic et de revenus. En actualisant régulièrement votre contenu avec des pages, mots-clés et liens de qualité, vous obtiendrez plus de visites et satisferez vos utilisateurs. Récompensés par Google, vous pourrez monétiser votre trafic. Retrouvez des astuces pour améliorer votre contenu ici.

Pour monétiser votre trafic sans impacter votre SEO concentrez-vous sur l’intention et l’expérience des utilisateurs. Google cherche à répondre à leurs besoins et exigences. Plus votre contenu sera pertinent et votre site optimisé, plus vous obtiendrez du trafic. Conservez une tactique de monétisation de trafic conviviale ! Plusieurs stratégies sont à expérimenter. Pour commencer, aidez-vous des astuces ci-dessus. 

Leave a Reply