erreur-contenu

Les erreurs de contenu à éviter en 2017

Face à la montée des médias sociaux et des technologies, le marketing de contenu connaît de multiples changements. En ce début d’année, voici les erreurs de contenu à corriger et éviter.

Ne pas entretenir son blog

Nombreux sont les blogs créés mais pas régulièrement entretenus. Un blog renforce l’information délivrée par votre site web et attise l’intérêt. Outil de promotion, il se révèle être un véritable atout en augmentant votre trafic, permettant une connexion aux médias sociaux et apparaissant dans les résultats de recherche d’internautes.

Les lecteurs sont en quête de contenu pertinent, riche en informations à valeur ajoutée. Pour une mise à jour régulière de votre blog, créez et suivez un calendrier de publication.

Ignorer les campagnes d’e-mailing

Une campagne d’e-mailing réussie permet de construire une base d’abonnés solide, entretenant la relation marque/consommateurs. Pour obtenir des retours sur investissement satisfaisants, des mesures sont à prendre pour améliorer le taux d’ouverture.

Ne pas utiliser les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont propices à la création de contenu gratuit. En ne prêtant pas d’attention à votre public et à vos concurrents, vous passez à côté de nombreuses opportunités de contenu. Suscitez l’interaction et l’engagement.

S’abstenir de la relecture

L’absence de relecture est une erreur commune mais préjudiciable : fautes d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison, elles portent directement atteinte à votre contenu.

Négliger le SEO

Les mises à jour et apparitions d’algorithmes, les nouvelles technologies et autres évolutions nécessitent des optimisations régulières du contenu. Pour autant, elles ne doivent pas servir d’excuses. En ignorant le développement de contenu pertinent, soutenu par des mots-clés adaptés, votre positionnement dans les moteurs de recherche est fortement fragilisé. Pour produire un contenu auquel pourra s’intéresser votre cible, concentrez-vous sur ses intérêts, sa personnalité, ses attentes et besoins.

Ne pas être optimisé pour le mobile

Ne pas optimiser votre site web et le contenu en ligne pour le mobile est une très grosse erreur :

  • 80% des internautes possèdent un Smartphone
  • Le Smartphone est consulté en moyenne entre 47 et 82 fois/jour
  • Plus de 50% des mobinautes consultent leur Smartphone au réveil
  • Près de 90% des acheteurs recherchent une entreprise locale à partir de leur mobile

Pour répondre à ce critère, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’optimisation mobile.

e-mailing

E-mailing : augmenter le taux d’ouverture

Dans le cadre d’une campagne emailing, il convient d’inciter l’audience à l’ouverture de ses mails. La performance de cette stratégie dépend d’un certain niveau d’engagement. Voici 6 conseils pour faire bonne impression auprès de votre public cible.

Rédiger un objet court et clair

La lecture des objets est limitée. Ces derniers doivent être inférieurs à 50 caractères. Près de deux tiers des e-mails sont ouverts sur supports mobiles, les objets sont donc tronqués par la taille de l’écran. Un simple coup d’œil à l’objet du mail décide l’individu à ouvrir ou ignorer un mail. Rédigez un objet concis et personnalisé indiquant clairement le sujet de votre mail.

Inclure des emojis et symboles dans l’objet

L’ajout d’éléments visuels dans l’objet du mail élève le taux d’ouverture. Ces émoticônes sont à utiliser avec parcimonie. Elles doivent compléter un message, y apporter une valeur ajoutée.

image1

Capter l’attention avec des chiffres

Les données chiffrées attirent l’attention des internautes et déclenchent fréquemment une ouverture. Elles suscitent un sentiment d’urgence et valorisent l’offre.

image2

Utiliser la personnalisation

Les consommateurs sont harcelés d’e-mails. Parmi leurs boîtes de réception pleines à craquer, les vôtres doivent se distinguer. Faites-vous remarquer en personnalisant vos objets et y apportant une touche créative. Votre auditoire doit se sentir unique.

Sélectionner l’audience

Envoyez des mails uniquement aux personnes intéressées et donc susceptibles de les ouvrir. Mettez régulièrement à jour vos bases de données. Pensez à tester et mesurez les retours.

Choisir le bon template

Une fois les différents aspects liés à l’objet de votre mail abordés, vient la focalisation sur le design et le contenu du mail. C’est grâce à eux que vous pourrez augmenter votre taux de clic et donc accroître potentiellement vos ventes. Le choix d’un template est décisif, il doit correspondre à vos besoins. Tuto.com vous offre le tuto ci-dessous, pour créer des emails professionnels sans avoir besoin de coder. Retrouvez ce tuto dans son intégralité, pour apprendre à créer un email responsif rapidement et facilement. D’autres formations sur l’emailing sont également disponibles.

voicesearch

4 astuces pour optimiser la recherche vocale

Ces dernières années, la recherche vocale a gagné en popularité. Fin 2014, 55% des adolescents et 41% des adultes américains l’utilisaient plus de deux fois par jour.

Si Siri d’Apple est apparu en premier sur le marché, d’autres technologies de reconnaissance vocale existent, comme Google Search Voice. D’ici 2020, on estime que la recherche vocale sera à l’origine de plus de la moitié des requêtes.

Effectuer des recherches, obtenir un itinéraire, créer des rappels, la recherche vocale est appréciée pour son aspect multitâche. Comment tirer parti de ce phénomène ?

Optimiser les annonces locales

Les recherches vocales sont utilisées principalement pour obtenir des informations sur les lieux physiques où l’internaute souhaite se rendre. Sa requête peut être la suivante « Trouver un fast-food près de chez moi ». Voice Search peut reconnaître « près de chez moi » et se référer à la localisation physique du mobinaute pour obtenir des résultats. Ceux-ci sont majoritairement issus de Google My Business. Assurez-vous que le vôtre est à jour et complet : informations d’affaires, catégories pertinentes, coordonnées.

Penser aux mots-clés long tail

La recherche vocale réinvente la recherche sur les moteurs de recherche. Une requête écrite est plus courte qu’une requête vocale : « Météo demain » VS « Quel temps fera-t-il demain ? ». La recherche vocale s’apparente à une conversation avec le téléphone, les mots-clés long tail sont donc essentiels. A l’aide d’un brainstorming, anticipez les questions orales de votre public cible. Une fois que vous possédez quelques mots-clés du langage naturel, optimisez les pages de votre site web.

Renforcer les données

Votre contenu doit être riche et renseigner toutes les données relatives à votre entreprise : adresse, numéro de téléphone, heures d’ouverture, gamme de prix, itinéraire, adresse mail. Utilisez ces informations pour aider Google à comprendre quels sont ces éléments. Pour vous aider dans cette démarche, consultez ce guide sur le marqueur de données.

Se concentrer sur le mobile

Les internautes utilisent la recherche vocale presque exclusivement sur mobile. D’où l’importance que votre site soit mobile-friendly, au risque de nuire à votre taux de rebond et référencement. Dans une optique de recherche vocale, l’expérience utilisateur mobile est une priorité. Celle-ci passe notamment par la vitesse de chargement du site. Utilisez PageSpeed Insights et rédigez un contenu court et concis.

Pour suivre vos efforts, consultez les rapports Google Analytics, renseignant sur les différences de performances entre le trafic mobile et desktop.

 

 

erreurs-seo

SEO : 10 erreurs à ne pas commettre

Les méthodes SEO étant en constante évolution, il est difficile d’éviter quelques erreurs. Passons en revue les plus courantes :

  1. Choisir les mauvais mots-clés. Google AdWords, Google Trends, Moz, utilisez des outils d’aide à la définition de mots-clés. Ces derniers doivent être familiers à vos clients.
  2. Faire une sur-utilisation des mots-clés. Le keyword stuffing est perçu comme du spam et décrédibilise votre contenu aux yeux du visiteur.
  3. Rédiger un contenu inadapté. Produisez du contenu satisfaisant les besoins et attentes de votre public cible, en utilisant leurs termes de recherche.
  4. Dupliquer du contenu. Cette approche est pénalisée par une dégradation de votre positionnement dans les résultats de recherche.
  5. Oublier les balises titres et images. L’absence de balise est un considérable potentiel de référencement négligé !
  6. Privilégier la quantité des liens, à la qualité. La qualité des liens est un fort atout pour le trafic de votre site. Assurez-vous de leur bonne réputation.
  7. Diffuser des liens en incohérence avec le contenu. Cette pratique est considérée comme frauduleuse et contraire à l’expérience utilisateur.
  8. Ne pas s’investir dans l’UX et le mobile-friendly. L’absence d’une expérience mobile affecte votre note sur les moteurs de recherche. Pour analyser vos problèmes de vitesse et UX, utilisez PageSpeed Insights.
  9. Ne pas recourir aux médias sociaux et influenceurs. Les médias sociaux attirent l’attention des utilisateurs, sensibilisent et crédibilisent à l’aide des recommandations sociales. Quant aux influenceurs, ils se révèlent être une mine d’or pour votre marque.
  10. Délaisser Google Analytics. Les données analytics vous informent de l’optimisation SEO et de vos efforts de contenu. Cette analyse est indispensable à l’orientation de votre stratégie web-marketing.
ad-fatigue

Ad fatigue

Nous assistons de façon croissante à un nouveau phénomène : « l’Ad fatigue ». De plus en plus sollicités, les consommateurs sont de moins en moins réceptifs aux messages publicitaires. Cette lassitude nuit au ROI.

Pour assurer l’intérêt et l’engagement de l’audience, 3 solutions possibles :

Modifier les visuels

L’exposition récurrente à des visuels similaires voire identiques génère une perte d’attrait. Malgré ses nombreux atouts, le remarketing contribue à cette répétition visuelle. L’actualisation des backgrounds, ne serait-ce qu’une couleur, est suffisante pour réengager les visiteurs.

Mettre à jour et personnaliser

Le recours aux personnalisateurs d’annonces est un bon moyen de lutter contre leur obsolescence. Parmi leurs nombreux avantages, l’adaptation des annonces aux recherches effectuées, aux pages web consultées, la définition de variantes pour une annonce textuelle ou la création de rapports.

Alterner à l’aide d’un planning

Faire tourner des annonces indéfiniment évite leur répétition à la même audience. Il faut s’assurer qu’elles conviennent aux moments pertinents de la journée et des jours de la semaine. La détermination d’un calendrier d’annonces varie selon le modèle d’affaires.

ROI-SEO-2017

SEO 2017 : pensez ROI !

Le retour sur investissement en SEO peut s’avérer complexe, d’autant plus qu’il soutient de nombreux canaux de commercialisation. En ce dernier trimestre, les entreprises débutent la planification de leur prochain exercice et le retour sur investissement (ROI) est plus que jamais au cœur des préoccupations. Comment suivre votre ROI dans la chaîne de recherche organique ?

Déterminer votre modèle d’attribution

Le modèle d’attribution est la base de l’allocation de crédit à chaque canal de marketing. Chaque modèle étant différent, décidez de celui convenant le mieux à votre entreprise. Les modèles d’attribution les plus courants sont l’attribution d’une source unique : le premier clic ou le dernier clic. Le premier affecte 100% du mérite de la conversion à la première source de trafic. Le dernier attribue la conversion à la dernière source de trafic rencontrée. Si ces modèles sont courants, les canaux ayant pu influencer un client dans le processus sont ignorés. Dans ce cas, le modèle d’attribution linéaire répartissant équitablement le crédit de la vente entre tous les canaux peut être privilégié.

Configurer Google Search Console

Google Search Console est un outil de référencement essentiel pour améliorer la qualité de votre référencement. Toutefois, quelques pièges sont à éviter :

  • L’outil ne conserve que les 90 derniers jours de l’historique de recherche
  • Les sites mobiles et les sites desktop peuvent être suivis séparément
  • HTTP et HTTPS doivent être suivis avec des propriétés CSS séparées

Utiliser Google Analytics

Que vous utilisiez Google Analytics ou une autre plateforme d’analyse de données, ces outils sont très utiles pour comprendre le retour sur investissement. Plusieurs étapes sont à suivre :

  • Mettre en place des objectifs et les suivre
  • Mettre en place un suivi e-commerce : vue immédiate sur les ventes
  • Connecter Google Search Console et Analytics

Intégrer le « marketing automation » et le CRM

Le marketing d’automation est l’automatisation d’une suite d’actions et de campagnes dédiées à la génération et gestion de leads. Le CRM, acronyme de « Customer Relationship Management », est la gestion de la relation client. Ces outils permettent de déterminer et optimiser la valeur d’un client, d’évaluer son comportement et de le fidéliser. Ils contribuent à l’obtention de prospects qualifiés, d’opportunités et de ventes.

En 2017, la considération du ROI va gagner en ampleur. Se mesurant sur le chiffre d’affaires et non pas seulement sur le trafic SEO, faites tout votre possible pour améliorer votre recherche organique et vos conversions, de façon à influer sur votre ROI.

google-seo-algorithme

MAJ d’un algorithme Google : comment réagir ?

Au cours de ces deux dernières années, 9 mises à jour majeures de l’algorithme Google ont été recensées. Les plus récentes, Possum et Penguin 4.0, ont d’ailleurs secoué l’univers SEO. Alors, comment réagir face aux mises à jour Google ? Suivez ces 3 conseils !

Ne paniquez pas

Si un changement d’algorithme peut être stressant, des détails explicites sont malgré tout partagés par Google. Il convient certes de se renseigner, mais d’éviter toute spéculation et inquiétudes infondées.

Patientez avant d’agir

Il est tentant de réagir instantanément aux mises à jour, pour préserver votre positionnement SEO. Cependant, si votre stratégie SEO est bonne, n’ayez crainte quant à un éventuel impact négatif. Vous pourriez même être agréablement surpris. En quête d’une expérience utilisateur optimale, Google fait régulièrement évoluer ses algorithmes, motivant les webmasters. Attendez donc quelques jours, voire semaines pour constater les impacts sur votre site. Prenez note de votre positionnement et agissez seulement si celui-ci est touché.

Renseignez-vous auprès de sources crédibles

Avant toute modification de votre stratégie, informez-vous auprès de sources fiables, comme le blog de Google Webmaster. Si votre site est concerné par ces mises à jour, c’est que vous devez travailler certains points. N’effectuez qu’un changement à la fois, pour en analyser le résultat et ajuster si besoin.

Pour faire face aux modifications d’algorithmes Google, restez calme, étudiez les répercussions sur votre site et agissez si nécessaire. Enfin, soyez toujours focalisés sur vos utilisateurs et leurs besoins.

 

succes-instagram

5 clés pour réussir sur Instagram !

Depuis 2012, le nombre d’utilisateurs d’Instagram a doublé. Application de partage et de recherche de photos et vidéos, Instagram s’est vite imposé dans le paysage des réseaux sociaux, avec un fort taux d’engagement de ses utilisateurs. Quelles sont les clés de la réussite sur cette application ?

Être stratégique

Simple d’utilisation, Instagram séduit de nombreuses marques en quête de visibilité et notoriété. Cependant, seules les plus stratégiques parviennent à déployer des tactiques créatives et cohérentes. La planification des publications permet de surprendre et fidéliser son audience. Exemple avec Coca-Cola :

123

Connaître son auditoire

Diffuser un contenu adapté et apprécié de sa communauté est un véritable challenge. La connaissance de son auditoire est alors une étape fondamentale. Analyser les données démographiques des visiteurs les plus engagés et les contenus les plus performants permet de définir précisément les attentes de son audience.

Utiliser les hashtags

Les tags sont le meilleur moyen de faire croître son nombre d’abonnés et d’obtenir des retours. Le succès de cette technique repose sur une bonne sélection des hashtags : les plus populaires et cohérents avec la marque. Commencer par la création d’une liste de mots-clés associés à l’offre puis faire une recherche des tags les plus utilisés.

maisons du monde instagram

tags christmas

Faire de la veille

La recherche concurrentielle est particulièrement utile pour débuter sur Instagram. Les observations doivent être les suivantes :

  • Type de photos et vidéos partagées
  • Fréquence de publication
  • Caractéristiques des abonnés
  • Hashtags utilisés
  • Construction du wording

La finalité n’est pas de copier ses concurrents, mais de s’inspirer de leur stratégie pour créer la sienne. La veille peut notamment être réalisée grâce à la fonctionnalité « Suggestion ».

Engager

C’est la clé du succès la plus importante ! Malheureusement, la plupart des marques néglige cette étape. L’interaction avec son auditoire est primordiale pour générer des recommandations sociales. Prendre le temps de répondre aux commentaires, liker des publications, repartager le contenu de ses abonnés, de telles petites tâches peuvent susciter l’engagement et promouvoir votre compte à grande échelle.

micheletaugustininstagram

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs actifs par mois, votre marque ne peut se permettre d’ignorer Instagram pour construire son audience et stimuler ses ventes. À vous la réussite, avec ces 5 précieux conseils !

Google AdWords en 10 commandements

Si la création d’un compte Google AdWords est très simple, la gestion de ces campagnes et l’obtention d’un bon retour sur investissement nécessitent cependant un réel suivi et le respect de certaines règles d’or.

Voici donc les 10 commandements Google AdWords !

10-commandements-google-adwords

accelerated-mobile-pages

AMP : 1 an après

Cela fait un an qu’Accelerated Mobile Pages (AMP) a été lancé par Google. Ce projet permet d’afficher (voire pré-charger) quasi instantanément une page web, malgré un contenu riche, sur mobile. Le temps de chargement est alors considérablement réduit, pour le plus grand plaisir des utilisateurs. En effet, 53% des individus quittent un site qui se charge plus de 3 secondes. La lutte au taux de rebond est ouverte !

Pour marquer ce premier anniversaire d’AMP, Google a révélé quelques statistiques ainsi qu’une infographie.

Les plus grands participants au format AMP sont les suivants :

  1. WordPress
  2. Reddit
  3. Bing
  4. Ebay
  5. Pinterest
  6. Google

Par ailleurs, la majorité des éditeurs ont réalisé des taux de visibilité et d’engagement plus élevés, avec des CTR (click-trough rate) supérieurs. Et pour cause, les pages AMP se chargent 4 fois plus vite que des pages non-AMP et en moyenne, en moins d’une seconde. L’AMP devient un must-have que compte bien favoriser Google. Pour bénéficier de cette fonctionnalité, il suffit de mettre sur votre site une version AMP de chaque page, ou de celles de votre choix.

 

amp-1-an-apres