Pinterest_Logo

L’optimisation SEO pour Pinterest

Avec plus de 100 millions d’utilisateurs, ce réseau social de partage de photographies se révèle, au fil des années, comme un puissant outil de recherche.

Pour rencontrer le succès sur votre profil Pinterest, vous devez vous assurer que vos pins (épingles) soient facilement découverts par d’autres utilisateurs. C’est à ce moment que l’optimisation SEO de votre Pinterest est requise.

Optimisez votre profil

Avant même de commencer l’épinglage, vous pouvez modifier votre profil et choisir un nom d’utilisateur adapté à votre image. Optez pour un nom d’utilisateur clair et mémorisable. La description de votre profil sera propice à votre référencement. A l’aide de mots-clés en rapport avec votre activité, encouragez les utilisateurs à vous suivre.

Optimisez vos boards

Tel un album, un board correspond à un regroupement de pins, ayant un point commun. Vos boards doivent être attrayants, organisés et titrés, de façon à simplifier les recherches des internautes et refléter votre domaine d’activité.

Optimisez les pins

Mettez l’accent sur les descriptions. Pinterest favorise les pins fournissant une description précise et réfléchie, aidant les utilisateurs à trouver l’image qu’ils convoitent au cours de leurs recherches. Renseignez tous les détails qui décrivent votre image, à l’aide de mots-clés, pour faciliter la découverte de vos pins par les moteurs de recherche.

Utilisez des épingles enrichies

Elles contiennent des informations supplémentaires directement dans l’épingle et peuvent être utilisées dans six contextes : pour les applications, les films, les recettes, les produits, les articles et les lieux. Leur efficacité est sensiblement meilleure que les épingles habituelles.

Liez votre profil à votre site web

Pinterest vous permet d’ajouter l’URL de votre site web à la description de votre profil. La vérification de votre site web valorise votre profil et vous permet d’avoir accès à plus de détails sur votre compte (performances, popularités des pins, analyse de l’audience) via Pinterest Analytics.

Pensez qualité

La qualité de vos pins est récompensée avec un meilleur rang dans les résultats de recherche et favorise les « repins » (comme un retweet sur Twitter) : veillez à leur pertinence. Les utilisateurs de Pinterest accordant de l’importance aux images, assurez-vous que celles-ci soient de bonne taille et de qualité. D’ailleurs, les images verticales attirent davantage l’attention : elles occupent plus de place dans le fil d’actualité et sont idéales pour la navigation sur mobile.

Pinterest est ainsi un réseau social ayant un réel potentiel en SEO. Pensez à ajouter le bouton Pin-it sur vos publications pour inciter votre audience à les partager sur leurs boards.

google-1018443_960_720

TOP 3 des facteurs SEO !

Google a récemment dévoilé le TOP 3 des facteurs de référencement…

C’est au cours d’une session de questions/réponses qu’Andrey Lipattsev, « Search Quality Senior Strategist » chez Google, a révélé les trois facteurs les plus importants pour le référencement naturel, à savoir :

  • Les liens
  • Le contenu
  • RankBrain

Une révélation peu surprenante, pour les experts avertis du SEO. Alors que l’an dernier Google présentait RankBrain comme le troisième critère SEO le plus influent ; cette fois ci, aucun commentaire n’a été fait quant au classement de ces facteurs de positionnement.

Rappelons que RankBrain est un algorithme utilisant un système d’intelligence artificielle, permettant de comprendre le sens des recherches des internautes et ce, selon différents contextes. Utilisant des processus mathématiques et une compréhension approfondie de la sémantique, il fournit de meilleurs résultats aux requêtes des utilisateurs.

local-seo

Référencement local : l’incontournable du SEO

L’actualité SEO est rythmée par la montée en puissance du référencement local. Cette déclinaison du référencement naturel se traduit par la recherche par un internaute d’un produit ou d’un service en étant géo localisé ou en ajoutant un mot-clé géographique à sa requête.

97% des internautes ont recours aux recherches locales pour se renseigner sur des produits ou services ( Source : BIA/Kelsey). D’où l’importance de référencer localement votre entreprise, sur votre zone de chalandise.

Optimisez votre contenu

Nous ne le répéterons jamais assez : créez du contenu ciblé et efficace. Celui-ci doit renseigner un maximum d’informations à Google, pour associer votre site à une zone géographique définie. Utilisez des mots-clés compétitifs indiquant à Google votre existence physique et ajoutez des informations pratiques et relatives à votre entreprise.

Pour vous aider dans cette démarche, nous vous invitons à consulter cette vidéo explicative réalisée par Sébastien Daviot, professionnel du web, vous guidant dans la recherche de mots-clés pertinents pour votre activité et votre localisation.

Apprenez à déterminer une liste de requêtes utilisées par les internautes recherchant un produit/service, sélectionner des mots-clés générateurs de trafic qualifié et optimiser une page autour d’un mot-clé en visionnant l’intégralité de ce tuto.

Développez les liens externes

Le netlinking est un des premiers facteurs de référencement Google. En plus de promouvoir efficacement votre contenu et d’accélérer sa visibilité auprès de votre cible, il peut vous permettre d’obtenir un trafic qualifié en intégrant des acteurs locaux : chambres de commerce et d’industrie, mairie, office de tourisme, commerçants et entreprises.

Inscrivez-vous sur Google My Business

La création d’un compte Google My Business est une étape fondamentale du référencement local. Se situant en pole position des résultats de proximité Google, la fiche Google My Business est une vitrine de votre entreprise. Renseignez-y un maximum d’informations : catégorisation et description de l’activité, coordonnées, horaires et jours d’ouverture, photos et autres renseignements propres à votre activité. Une page Google My Business complète est davantage consultée par les internautes. L’optimisation d’un compte Google My Business est simple et gratuite.


Google My Business Enjin

 

Utilisez les réseaux sociaux

Une présence active sur les réseaux sociaux optimise votre référencement naturel. Menez des actions propices au partage, telles que des jeux concours, des promotions, ou des opérations de parrainage et relayez régulièrement les actualités de votre entreprise. Bien que Facebook et Twitter soient les réseaux sociaux préférés par les entreprises, pensez à alimenter votre profil Google +. Google appréciera…

Interagissez avec les internautes

Portez une attention particulière à votre relation avec les internautes. En effet, des avis et commentaires favorables boosteront votre référencement local. Invitez ainsi vos clients et autres parties prenantes de votre entreprise à vous recommander via votre fiche Google My Business.

Le référencement local est désormais incontournable dans une stratégie SEO. Pour optimiser vos résultats, découvrez les facteurs de classement pour le référencement local, selon le spécialiste américain du SEO, MOZ.

Retrouvez plus de tutos SEO sur Tuto.com pour connaître toutes les techniques et astuces qui vous permettront d’améliorer votre référencement.

lancement site seo enjin

Débuter le référencement de son site avant sa mise en ligne : c’est possible !

Pour assurer le lancement de votre site, débutez votre stratégie de référencement en suivant ces 4 conseils :

Créez une page « Coming soon »

Elle doit inclure du contenu et des mots-clés. Les moteurs de recherche privilégient l’expérience utilisateur et donnent aux sites les plus anciens davantage d’autorité (Domain Authority). Source de prospects, ajoutez à votre page un call-to-action ou un formulaire. Alimentez-la en proposant un guide PDF, une vidéo ou une infographie, et connectez-la à vos médias sociaux pour créer le buzz.

Cette page peut vous aider à construire votre image de marque, renseignez-y des informations relatives à celle-ci, en les valorisant à l’aide d’images de qualité. Enfin, ajoutez un kit média attrayant et accessible avec un contenu riche et descriptif. Ce dernier diffusera des informations sur votre entreprise, activité, actualité et indiquera vos coordonnées. Mettez régulièrement à jour ce kit, pour favoriser le crawl de votre page par les moteurs de recherche.

Concevez vos profils sur les médias sociaux

La création de votre communauté avant le lancement de votre site est l’assurance d’une audience fidèle et investie. Facebook, LinkedIn, Twitter ou Google +, positionnez-vous sur les médias sociaux spécifiques à votre cible. Engagez celle-ci en partageant un excellent contenu, favorisant la confiance en votre marque et votre notoriété.

Créez toutes vos pages et optimisez-les

Chacune de vos pages doit être ciblée, utile, génératrice de mots-clés et surtout, optimisée ! Une fois votre site mis en ligne, les moteurs de recherche indexeront correctement vos pages, propice à un bon classement SEO.

Construisez des liens avec le Guest Blogging

Le Guest Blogging est une façon rapide et puissante de générer du trafic vers votre site, en plus de garantir votre crédibilité. Le principe : écrire un article pour un blog qui n’est pas le sien en y ajoutant, si possible, un lien vers son site. Recherchez les meilleures opportunités de blogging en fonction de votre activité et des mots-clés auxquels vous souhaitez être associés.

La mise en ligne d’un site non-optimisé est une erreur fatale. Le référencement naturel est un travail de longue durée, qu’il est judicieux d’anticiper. Ces 4 conseils vous permettront de débuter une stratégie SEO source de notoriété et visibilité, avant le lancement de votre site.

 

meta-tags-seo-enjin

SEO 2016 : pensez aux balises !

Si vous désirez améliorer la visibilité de votre site web, augmenter son trafic et les revenus de votre de marque, vous devez mener une campagne de référencement soutenue. Bien que la construction de backlinks, une présence sur les médias sociaux et d’autres pratiques soient excellentes pour votre référencement, l’optimisation de votre page est très importante.

L’un des aspects fondamentaux du SEO on-page est le tag. De titre, d’en-tête ou de meta description, il a été démontré que les balises augmentent le trafic d’un site et stimulent l’engagement.

Ces balises sont généralement utilisées pour organiser le contenu d’un site de façon pertinente pour le visiteur et pour les moteurs de recherches. Cependant, leur usage et leur impact sur le référencement ont évolué au fil des ans. Pour exemple, les balises meta ont considérablement perdu en influence. Le nombre de sites les utilisant a significativement diminué.

Alors, quel avenir pour les balises SEO en 2016 ?

Considérées comme l’un des facteurs les plus importants du SEO on-page, les balises de titres déterminent le sujet d’une page auprès des moteurs de recherche. Selon la recherche 2016 de backlinko.com, le changement de Google vers la recherche sémantique pourrait affecter l’importance des balises titre. Cette étude suggère que Google n’exige plus que votre balise de titre inclut un mot-clé exact pour interpréter l’objet d’une page. Néanmoins, une comparaison de vos balises de titres à d’autres contenus sur vos pages sera toujours effectuée par les moteurs de recherche ; pour assurer la cohérence des mots-clés lors de l’indexation et le classement des pages web. Les balises de titres restent ainsi une partie intégrante sur SEO.

Balise titre

Concernant les balises d’en-tête (header), elles font référence au balisage HTML distinguant les titres et sous-titres d’un contenu. Depuis quelques années, la quantité de pages utilisant des H1 s’est accentuée et plusieurs études de cas ont souligné l’efficacité des balises d’en-tête. Leur optimisation minutieuse peut donc conduire à un bon référencement.

Enfin, la plupart des plateformes de blogs comme WordPress donnent la possibilité d’ajouter des balises contextuelles à vos articles. Ces « blog post tags » relient plusieurs articles se référant à un même thème, améliorant (entre autres) l’expérience utilisateur (UX) et impactant donc positivement le taux de rebond et la durée des sessions. Une expérience utilisateur de qualité peut profiter à votre référencement.

Pour 2016, tirez profit de votre stratégie SEO en optimisant vos balises !

Tâches SEO

TOP 10 DES TÂCHES SEO

La priorisation des tâches de référencement est une première étape vers le succès de votre stratégie SEO. Certains fondements doivent impérativement être respectés, au risque de ne pas atteindre vos objectifs et épuiser vos ressources…

Identifier et supprimer un contenu en double

La duplication de contenu est à bannir ! Google peut vous pénaliser pour l’utilisation de ce contenu considéré sans valeur ajoutée.

Vérifier la navigation de votre site et ses facteurs UX

La facilité de navigation sur votre site impacte l’expérience utilisateur (UX : user experience). Elle se doit d’être cohérente et simple de par son architecture et son design.

Avoir une conception de site responsive

La compatibilité mobile est aujourd’hui cruciale. Votre contenu doit être optimisé pour être lisible sur mobile. Selon Google, les recherches sur Smartphones sont plus nombreuses que sur PC.

Configurer Google Analytics et Google Webmaster Tools

La configuration de ces outils est essentielle pour indexer votre site rapidement par Google et optimiser son référencement. Pour vérifier que votre site est indexé, consultez votre compte Google Webmaster Tools et cliquez sur l’onglet « Google Index » pour voir le nombre total de pages indexées par Google.

Déterminer les mots-clés

Choisissez les mots-clés sur lesquels vous souhaitez être référencés, ils doivent être en accord avec votre activité.

Créer des comptes de recherche locale

Configurez votre recherche locale le plus tôt possible afin de vous garantir rapidement un référencement local. Pour ce faire, créez-vous un compte Google My Business et renseignez-y des informations clés de votre établissement (site web, coordonnées, horaires, photos, etc.).

Rédiger un bon contenu

Créez régulièrement du contenu de qualité pour attirer et engager vos lecteurs. Celui-ci sera également propice à votre référencement.

Modifier les balises de titre

Pensez à optimiser les balises de titre pour votre référencement. Cela informera les internautes et moteurs de recherche des sujets traités par vos pages.

Construire des backlinks

Ces liens s’obtiennent dès lors qu’un site externe créée un lien vers votre site. C’est une source de notoriété, qui peut néanmoins, utilisée à mauvais escient, s’avérer fatale pour votre référencement.

Utiliser les outils de référencement

De nombreux outils peuvent vous aider à travailler les différents aspects de votre SEO, ne les négligez pas et utilisez-les en fonction de vos objectifs.

brand-tracking

Produire un bon contenu : pensez au brand tracking !

De nombreuses entreprises rencontrent des difficultés quant à la création d’un contenu attrayant destiné à leur audience. Le content marketing (marketing de contenu) s’avère ainsi judicieux. En effet, celui-ci vise davantage la compréhension des besoins et attentes du public, plutôt que la création du contenu lui-même. D’où, la nécessité de suivre sa marque (brand tracking) et ses concurrents. La qualité de votre contenu dépendra de l’intérêt que vous porterez à votre audience.

Voici 3 raisons pour lesquelles vous avez besoin du brand tracking pour optimiser le contenu de votre site/entreprise :

Apprenez en plus sur vos followers

Il est plus simple de garder un client plutôt que d’en acquérir un nouveau. De ce fait, concentrez-vous sur la compréhension des besoins de vos clients actuels, fidélisez-les. Sur les réseaux sociaux, le brand tracking est facilité, vous pouvez rapidement cerner quels types de contenus sont appréciés, en observant le nombre d’interactions qu’ils génèrent et les réactions de votre audience. Les idées engageant le plus votre communauté seront à prioriser.

Apprenez de vos concurrents

Surveillez vos concurrents afin de comprendre comment ils utilisent le contenu et le « marketent ». Interrogez-vous sur leur stratégie de contenu : quel type de contenu fonctionne pour eux ? Quels sujets abordent-ils régulièrement ? Quelle est la longueur de leur contenu ? En comprenant leurs points forts, vous pourrez les adapter à votre propre stratégie marketing. Gardez également un œil sur les erreurs de vos concurrents, afin de ne pas les reproduire.

Trouvez des « hot topics »

En contrôlant votre entreprise et vos concurrents, les sujets que vous devrez écrire vous sembleront assez clairs. Pour identifier un sujet attractif, pensez notamment aux posts ayant générés un engagement important, aux sujets surgissant dans des conversations autour de votre entreprise ou de vos concurrents.

En conclusion, un contenu populaire n’assure pas son efficacité. Un contenu pertinent est d’autant plus important si vous êtes en quête d’interaction avec votre auditoire. La compréhension des besoins et attentes de vos lecteurs influe sur la valeur ajoutée de votre contenu. Ajustez votre stratégie de contenu en fonction de votre marque et de vos concurrents.

Sans titre

Refonte/migration de site : évitez les catastrophes SEO et expérience utilisateur !

La mise en ligne d’un nouveau site est toujours décisive : difficile de prédire comment les utilisateurs et moteurs de recherche vont y réagir. Une refonte de site est une opportunité en or pour remédier aux désagréments présents depuis quelques années. Cependant, des changements trop radicaux peuvent s’avérer risqués et frustrer bon nombre d’utilisateurs.

Voici donc 10 conseils pour vous assurer que la migration de votre site est un succès :

Choisir des objectifs clairs, réalistes et mesurables

La conception d’un nouveau site doit être motivée par une vraie recherche de performances : amélioration du CMS, diminution du taux de rebond, augmentation des conversions, etc. Il est ainsi pertinent de tenir compte également de vos objectifs SEO.

Connaître ses forces, faiblesses et limites

Chaque migration de site est unique et nécessite d’être traitée avec attention et réflexion. Définir des objectifs réalistes exige une bonne connaissance des forces et faiblesses de votre site et, bien entendu, du paysage concurrentiel. Assurez-vous d’être réaliste quant à votre position réelle sur le marché.

Adopter une approche guidée par les données

Motivez vos prises de décisions à l’aide de données probantes (données Analytics par exemple). Celles-ci vous aideront à prioriser les domaines devant être améliorés et préserver ceux ayant de bons résultats.

Trouver le juste équilibre entre l’UX et le SEO

Un trop grand accent sur l’expérience utilisateur peut affecter votre ranking et votre trafic. Une concentration exclusive sur le SEO peut entraver l’engagement des utilisateurs. Trouvez le bon équilibre pour pérenniser votre ranking et fidéliser vos clients.

Evaluer la nouvelle stratégie de contenu

Incongrûment pensée, votre stratégie de contenu peut condamner la migration de votre site à l’échec. Avant toute modification de contenu, pensez aux conséquences sur l’expérience utilisateur et sur le SEO. Anticipez les avantages et inconvénients de votre nouvelle stratégie.

Tester les nouvelles fonctionnalités avec des utilisateurs réels

Etape cruciale de votre stratégie de refonte/migration de site, pour en garantir et maximiser les résultats ! Faites réaliser ce test par des utilisateurs cibles de votre site.

Se lancer au bon moment

Laissez-vous du temps pour anticiper les imprévus et y faire face. Ne planifiez pas le lancement de votre nouveau site à l’approche d’une période critique, pouvant influer les performances, telle que les fêtes de fin d’année.

Être réaliste en termes de budget et ressources

Le budget et les ressources disponibles jouent un rôle capital dans le succès d’une refonte/migration de site. Soyez réaliste sur ce que vous pouvez réaliser avec vos moyens.

S’assurer de l’optimisation du nouveau site

Une mauvaise optimisation entraîne une perte de trafic, ne négligez pas cette étape désormais fondamentale.

« Benchmarker »

Pour mesurer le succès d’une migration de site, il convient de réaliser une analyse comparative : classement des mots-clés, niveaux de trafic, conversions, taux de rebond, comportement des utilisateurs… Pensez à sauvegarder vos anciennes données pour mesurer les performances de votre nouveau site.

 

taux-de-rebond1

10 conseils pour réduire votre taux de rebond !

D’après la définition de Google Analytics, « Le taux de rebond (bounce rate en anglais) correspond au pourcentage de visites d’une seule page, c’est-à-dire les visites lors desquelles l’internaute a quitté votre site dès la page d’entrée, sans interagir avec la page. ».

Ainsi, un taux de rebond élevé vous informe que les visiteurs de votre site ne consultent qu’une seule page, puis la quittent. A l’inverse, un faible taux de rebond signifie que les internautes visitent les autres pages de votre site, outre la page d’entrée.

Un taux de rebond est considéré bon, dès lors qu’il est inférieur ou égal à 50%. L’idéal étant qu’il soit le plus faible possible.

Alors, comment améliorer votre taux de rebond ?

  1. Assurez-vous du chargement rapide de vos pages
  2. Exposez aux visiteurs des informations pertinentes et cohérentes
  3. Évitez les pièges à clics (clickbait), pop-ups et autres publicités intrusives
  4. Utilisez des liens internes pour intéresser et retenir le visiteur
  5. Soyez prudents avec les liens externes
  6. Méfiez-vous de la pagination, source d’ennui
  7. Veillez à la conception de votre site (design, ergonomie)
  8. Optimisez votre site pour les mobiles
  9. Intégrez une barre de recherche pour faciliter la navigation sur votre site
  10. Ajoutez des « call to action » pour amener l’internaute sur une landing page
Facebook 2

15 façons dont Facebook mange Internet

S’inspirer pour mieux innover, telle est la stratégie de Facebook. En effet, dans l’optique de fidéliser ses utilisateurs, le réseau social tire ses idées des applications préférées des internautes. Découvrez dès à présent les futures fonctionnalités de l’application :

  • Lire d’emblée des articles et publicités intégrés à l’application Facebook
  • Une liste de liens à pré-visualiser susceptibles d’être partagés en statut
  • Rubrique « Notes », pour rédiger des articles comme sur un blog
  • Accomplir des tâches grâce à l’assistant personnel « M » dans Messenger
  • Se remémorer d’anciennes publications avec « On This Day »
  • Section « Tendances », évoquant divers sujets : politique, sport, science, etc.
  • Fonctionnalité « En direct », utilisable uniquement par des célébrités
  • Visionner une vidéo sur le côté de l’écran, tout en défilant son fil d’actualité
  • Visualiser des vidéos de réalité virtuelle
  • Passer des appels vidéo comme sur Face Time
  • Acheter sur Facebook et payer via Messenger avec sa carte de crédit
  • Vendre des biens/services, en alternative à eBay
  • Section « Boutiques », vitrine des petites entreprises
  • Dessiner sur les photos Facebook, comme sur l’application Snapchat
  • Apparition de l’option GIF dans Messenger