negative-seo

Protéger son site contre le SEO négatif

Oui, il existe un référencement négatif en 2018 ! Il peut nuire voire détruire un site avec des liens malveillants et des backlinks agressifs (spams). Le SEO négatif (ou Negative SEO) est un danger à l’origine d’une perte de visibilité et de revenus dont il est heureusement possible de se prémunir.

Qu’est-ce que le référencement négatif ?

Le référencement négatif désigne les techniques SEO visant à réduire votre crédibilité auprès de Google. Un individu mal intentionné comme un concurrent peut être à l’origine de ces attaques. Ces méthodes « black hat » s’appuient sur les erreurs les plus courantes en SEO pour les appliquer à votre site web. D’où la perte de vos positions, la diminution de votre expérience utilisateur ou le risque d’être blacklisté par Google.

Quelles sont les techniques du Negative SEO ?

Les référenceurs peu scrupuleux s’inspirent des facteurs de pénalité Google. Voici quelques procédés black hat ruinant votre SEO :

  • Les contenus modifiés, dupliqués
  • Les backlinks toxiques
  • Le ralentissement du serveur
  • L’augmentation du taux de rebond
  • Le negative branding
  • Le cloacking/spamdexing (référencement abusif)

Comment protéger son site contre le SEO négatif ?

Vous pensez être victime de référencement négatif ou vous souhaitez vous protéger d’une potentielle attaque ? Suivez les conseils suivants !

Effectuer fréquemment des audits de liens

Les audits backlinks réguliers peuvent vous sauver d’une attaque SEO. Ces analyses repèrent les activités suspectes avant qu’elles ne deviennent incontrôlables. Un énorme pic ou une chute sans récent travail sur vos liens doivent vous alerter. Utilisez un logiciel d’audit SEO comme MOZ ou effectuez un audit manuel pour vérifier la santé de vos liens. Si vous êtes victime de SEO négatif, informez-en Google et soumettez un fichier de désaveu relatant les domaines attaquants.

Contrôler la vitesse du site web

La vitesse du site est un facteur de classement clé en SEO. Si la vitesse de chargement de votre site diminue sans raison, usez d’un logiciel d’exploitation. PageSpeed Insight est un outil de test développé par Google. Si vous ne parvenez pas à trouver la cause de la lenteur de votre site, contactez votre hébergeur ou votre webmaster.

Rechercher le contenu dupliqué

L’attaque de vos liens peut être couplée avec la duplication de votre contenu. Vos pages risquent ainsi d’être pénalisées et de perdre en classement. Pour savoir si votre contenu est dupliqué, consultez cet article.

Surveiller l’e-réputation

La croissance d’avis négatifs sur vos fiches Google My Business, Pages Jaunes ou Trip Advisor peuvent avertir d’un référencement négatif. Soyez attentif à l’écoute des médias sociaux pour préserver votre réputation en ligne. N’hésitez pas à signaler les fausses critiques auprès des plateformes concernées.

Étudier le taux de clic des mots-clés

Des black hat SEO peuvent programmer des bots pour cibler certains mots-clés, atterrir sur des sites concurrents et les quitter pour fausser le taux de rebond. Pour surveiller le CTR de vos mots-clés, connectez-vous à Google Search Console, cliquez sur Rechercher dans le trafic > Analyses de recherche et consultez le taux de clic pour tous vos mots-clés. Désavouez les liens suspects.

Améliorer la sécurité du site

Les cyberattaques sont en croissance chaque année. Pour éviter un piratage, assurez-vous que votre logiciel CMS est équipé d’un cryptage puissant et à jour pour protéger vos utilisateurs. Migrez vers le HTTPS pour une plus grande sécurité et améliorer votre référencement global.

Tous les sites peuvent être sujets à des attaques de référencement négatif.  Il existe des moyens pour limiter les risques et réduire les menaces de SEO négatif. Surveillez attentivement les performances de votre site et identifiez les potentiels problèmes avant qu’ils ne s’aggravent et endommagent votre site et e-réputation. 

Leave a Reply