photo-1519558260268-cde7e03a0152

SEO : Pourquoi faut-il bien référencer son site pour la recherche vocale ?

21%

C’est le pourcentage d’utilisateur utilisant au moins une fois par semaine la recherche vocale. Alors que le marché des enceintes connectées est en pleine expansion (+278% au premier trimestre 2018 !), il est de plus en plus difficile de passer à côté de ce nouvel outil technologique, facilitant grandement la vie de ses utilisateurs.

 

Quel est l’intérêt de la recherche vocale pour les utilisateurs et pour votre site web ?

Pour l’utilisateur, les intérêts des assistants vocaux sont multiples et (presque) infinis :

Jouer de la musique, programmer une alarme, éteindre les lumières, fermez les volets ou encore poser des questions du type « Quel temps fait-il ? » « Qui est le président de la France ? » ou encore « Est-ce que Carrefour City est ouvert ? ».

Les utilisateurs des assistants vocaux les utilisent notamment pour poser des questions simples ou encore pour faire des achats en ligne (Réserver son Uber, commander à manger, etc.)

Certaines entreprises (Oui.SNCF ou encore L’EQUIPE) ont même développé leurs propres applications pour enceintes connectées avec leurs fonctionnalités et voix propres. Par exemple avec l’assistant vocal de Google, en disant « Ok Google, je veux parler à Voyages-SNCF », vous pouvez parler avec l’application vocale Voyages-SNCF et commander des billets de trains à la voix.

Pour les entreprises, en plus de simplifier la vie de ses utilisateurs, cela leur permet d’avoir un service plus accessible aux personnes ayant des déficiences visuelles, qui ne peuvent naviguer que difficilement sur le web traditionnel, ou tout simplement toucher des utilisateurs n’utilisant pas internet, comme les personnes âgées notamment.

giphy

Qui sont les utilisateurs des assistants vocaux ?

35,8% des Millénials sont clients de la recherche vocale. Ils en sont les principaux utilisateurs. La génération X et les baby bommers sont quant à eux encore peu à utiliser la recherche vocale (respectivement 16,7% et 9,9%)

Ses chiffres nous démontrent que la recherche vocale va prendre de plus en plus de place sur le web, et donc dans le référencement naturel.

Mais alors, comment être bien référencé pour la recherche vocale ?

10

 

La recherche vocale et le référencement naturel

  • La position zéro, un objectif à atteindre

D’après une étude de Semrush, 80% des résultats effectués avec les enceintes vocales viennent des 3 premiers résultats organiques. Dans la plupart des cas, Google privilégiera la position zéro lorsqu’un utilisateur questionnera son assistant vocal. Il est donc primordial d’améliorer votre SEO pour obtenir cette fameuse position zéro. Mais comment faire ?

1capture

  • La recherche vocale, une histoire de questionnement

Pour obtenir la position zéro espérée, Google va favoriser les pages répondant clairement à des questions. Il faut donc intégrer dans vos articles des phrases interrogatives commençantes, par exemple, avec « Quand », « Comment faire », « Qui est », « Qu’est-ce que », « Pourquoi », « Quelle différence entre » etc. Ses adverbes et pronoms interrogatifs vont faciliter la prise en compte de votre page par les algorithmes, notamment dans le cadre d’une question en recherche vocale.

Nous vous conseillons aussi d’utiliser des outils qui vous aideront à trouver des mots souvent utiliser dans la thématique de votre article, encore une fois pour optimiser votre SEO.

 

  • La géolocalisation et le « local », un point-clef de la recherche vocale

Les recherches géolocalisées sont très utilisées dans la recherche vocale. Par exemple, un utilisateur pourra demander à son assistant vocal « Où se trouve le boulanger le plus proche ? » ou encore « Trouve moi un marchand de légumes ouvert le dimanche ». Il est donc très important de régulièrement renouveler les informations inscrites dans la page Google My Business de votre établissement (événements, promotions ou encore la fermeture exceptionnelle de vos locaux), et d’y inscrire les renseignements élémentaires comme votre localisation ou bien vos horaires d’ouverture par exemple.

1capture

  • Ne pas négliger les avis Google My Business

Comme vu précédemment, l’actualisation de votre page Google My Business est un élément décisif dans l’optimisation SEO pour la recherche vocale.

Cependant, n’oublions pas que vos clients peuvent mettre des avis sur votre page. Les éléments de langage de ses avis peuvent servir à Google pour comprendre, entre autres, les services que propose votre entreprise. N’oubliez pas aussi de répondre à tous les avis, négatifs ou positifs, cette réponse pouvant aussi être utilisés par l’algorithme. Plus vous serez actif sur votre page Google My Business, plus vous aurez la possibilité d’être mieux référencé.

 

  • L’importance de la FAQ

Qui dit question, dit Foire Aux Questions (FAQ). La recherche vocale enclenche un comportement différent d’une recherche textuelle, on aura plus logiquement le réflexe de poser une question à son assistant vocal. Donc, répondre à de nombreuses questions en donnant des réponses claires et succinctes, ne sera que bénéfique pour votre référencement naturel avec les assistants vocaux.

Si possible, vous pouvez aussi faire un FAQ répondant à des questions + locales du type « Où *nom de l’entreprise* est-elle située ? » ou encore « Quels sont les horaires d’ouvertures de l’entreprise ? ».

 

  • Organiser vos données

Pour qu’un site soit bien référencé par Google pour la recherche vocale, il est impératif d’avoir structuré ses données avec des balises spécifiques. Prenons le cas d’Amazon, les données structurées seront pour cette entreprise : le titre de l’article, le prix, la catégorie ou encore la moyenne des avis, par exemple.

Bien définir ses données permet au moteur de recherche de mieux identifier votre contenu, afin de donner des réponses correspondant à la recherche vocale effectuée par l’utilisateur.

 

Quelques points à ne pas oublier

  • Optimiser votre site pour les mobiles sera aussi bénéfique dans la recherche vocale, car celle-ci se fait souvent via le smartphone.
  • Optimiser le temps de chargement de votre site. En effet, Google privilégiera un site au chargement rapide, car il pourra proposer rapidement l’information à l’utilisateur.
  • Passer au HTTPS, 70% des résultats en recherche vocale provient de page en HTTPS.
  • Identifier vos concurrents pour reprendre leurs mots-clefs qui leur permettent d’atteindre la position 0.

 

La recherche vocale est une nouvelle technologie qui en est encore à ses débuts. Cependant, au vu de son fort potentiel, nul doute qu’elle risque encore d’évoluer et d’accroître ses utilisateurs au fil des années. C’est donc dès aujourd’hui qu’il faut s’intéresser à ce nouvel outil, et qu’il faut mettre en place l’optimisation du référencement naturel pour celui-ci. 

 

 

 

 

Leave a Reply