content-cloaking

Référencement : tout savoir sur le texte caché

Le « content cloaking » ou la dissimulation de contenu sur un site web est l’une des plus anciennes tactiques SEO. Lorsque les moteurs de recherche étaient moins sophistiqués, cacher des mots-clés et liens permettait d’obtenir un meilleur classement. Aujourd’hui cette technique appartient aux Black Hat.

Pourquoi masquer le contenu texte ?

Certains professionnels du SEO ont recours au content cloaking pour diverses raisons :

  • Cacher des mots-clés aux concurrents
  • Accumuler les mots-clés sur une page (keyword stuffing)
  • Camoufler des backlinks incohérents

Contournant l’algorithme Google, ces méthodes d’optimisation sont désormais pénalisées. Le géant du web améliore continuellement sa capacité à identifier le content cloaking.

Comment créer et détecter le texte caché ?

Plusieurs moyens existent pour cacher le texte :

  • Attribuer la même couleur au texte et à l’arrière-plan
  • Mettre le texte en police taille 0
  • Placer le texte derrière une image via le CSS
  • Disposer le texte en dehors de l’écran avec le CSS
  • Utiliser des fichiers Flash
  • Dissimuler l’IP
  • Cacher le texte avec une balise HTML TextArea
  • Masquer le texte via JavaScript

Comment dénoncer le content cloaking ?

Bien que Google soit vigilant au contenu caché, certains sites profitent encore de cette tactique de Black Hat. Pour signaler ceci rendez-vous sur le rapport de spam Google. Votre signalement sera examiné manuellement et pourra conduire à une mise à jour de l’algorithme.

Au risque de dégringoler dans les résultats de recherche Google, il convient de rendre visible l’intégralité du contenu de votre site web.

Leave a Reply