Facebook-Ads

Échecs des Facebook Ads : les raisons possibles

TPE, PME, grands comptes, nombreuses sont les entreprises ayant désormais recours aux Facebook Ads pour promouvoir leur activité. Si de multiples conseils sont prodigués sur le web, l’obtention d’un bon retour sur investissement reste parfois complexe, voire inexistant.

SEO Actu vous communique les éventuelles raisons de cet échec !

Les publicités ne sont pas ciblées

Les clics sur Facebook peuvent parfois être coûteux, économisez votre argent en ciblant correctement votre audience (profil sociodémographique, intérêts, comportement, lieu de connexion, etc.). Un ciblage précis vous assurera des clics qualitatifs, soit de vos potentiels clients. Pensez également à planifier des horaires de diffusion pour optimiser la visibilité de votre campagne (ex : 7h-23h, tous les jours).

Le format de publicité choisi n’est pas adapté

Facebook Ads offre une riche variété de formats d’annonces. Optez pour le format correspondant le mieux à vos objectifs et ajoutez-y un contenu attrayant.

  • Booster une publication
  • Faire connaître la page
  • Promouvoir localement
  • Augmenter la connaissance de la marque
  • Générer du trafic
  • Générer des conversions
  • Promouvoir un catalogue produits

Si cette liste est n’est pas exhaustive, elle reflète toutefois les maintes promotions possibles de votre entreprise et de ses offres. Privilégiez les annonces apparaissant dans le fil d’actualité (newsfeed) pour plus de visibilité. Pour les illustrer, soyez attentifs aux formats de vos visuels et choisissez un call-to-action en accord avec votre publicité (« En savoir plus », « Acheter », « Réserver maintenant », etc.). Ce dernier peut avoir un impact significatif sur votre taux de clic.

Le reciblage Facebook n’a pas été testé

Le reciblage (ou retargeting) est une tactique visant à diffuser des annonces à des internautes familiers à votre marque. Il vous permet de cibler et recibler les prospects ayant montré un intérêt pour votre offre et de suivre le parcours d’achat de votre cible. L’ajout d’un pixel de suivi sur votre site vous assure ce reciblage et une conversion potentiellement plus élevée.

Les annonces ne valorisent pas vos clients

Quels meilleurs commerciaux que vos propres clients ? En effet, 85% des individus ont davantage confiance en d’autres consommateurs qu’en des marques. Ainsi, promouvez du contenu (visuel, vidéo) relatant des expériences et témoignages clients.

Ces quelques raisons peuvent expliquer un retour sur investissement négatif de vos publicités Facebook. Les utilisateurs Facebook étant lassés des annonces impertinentes, diffusez du contenu varié, unique et attractif, à des micro cibles, pour vous démarquer.

Réussir ses conversions sur Facebook

Pour vous aider à générer des conversions grâce aux publicités Facebook, n’hésitez pas à visionner ce court tutoriel offert par Tuto.com. Dans cette vidéo, Guillaume Grelet vous explique le processus de création d’une publicité source de conversions sur votre site web. Pour cela, l’intégration d’un pixel de conversion sera primordiale pour obtenir des résultats fiables et répondant à vos objectifs. Le bon ciblage d’une audience y est également abordé, ainsi que la création d’un contenu pertinent.

Retrouvez de nombreux tutoriels Facebook sur Tuto.com

influenceur

Faire appel à un influenceur

Un influenceur est un individu qui a utilisé le web et plus particulièrement les réseaux sociaux, blogs, pour se faire connaître. Via ses comptes, il diffuse régulièrement une certaine quantité de contenu à sa communauté, large et fidèle. Généralement spécialisé dans un domaine particulier, il s’exprime sur des sujets de prédilection, dont il est considéré comme une référence auprès de son audience. C’est un leader d’opinion.

Face à des consommateurs indépendants et moins sensibles à la publicité traditionnelle, l’appel à un influenceur devient pratique courante. Ce dernier dispose d’un fort impact sur les décisions d’achats des consommateurs, auprès de qui il développe la notoriété, visibilité et crédibilité d’une marque.

Choisir le bon influenceur

Identifiez un influenceur présent sur les mêmes canaux que votre cible. L’influence sociale étant difficile à mesurer, vous pouvez recourir à des outils comme Klout ou Traackr, générant des listes d’influenceurs à partir de leurs activités sur les réseaux sociaux et de vos critères. Vous pouvez également faire une recherche de mots-clés sur Twitter. Sachez qu’un individu populaire sur les réseaux sociaux n’est pas forcément influent. Une distinction est à souligner : la popularité se caractérise par le volume, tandis que l’influence est l’expression de la valeur. Assurez-vous que votre influenceur a un positionnement unique, qu’il reflète votre image de marque et que son public engagé correspond à votre public cible. En effet, il deviendra votre porte-parole.

Contacter et attirer

Après avoir identifié l’influenceur pertinent pour votre marque, l’heure est venue de le contacter. Cette étape est la plus délicate du marketing d’influence. Sollicité hebdomadairement par des dizaines de marques, il convient de ne pas l’importuner. Renseignez-vous sur ses activités, intérêts et rédigez un message personnalisé, vous présentant et exposant clairement vos motivations, en toute transparence. De par son expérience, l’influenceur saura vous conseiller et vous indiquer si vos objectifs sont réalisables, voire retravailler avec vous votre stratégie. Pour apprendre plus de ses campagnes publicitaires passées, demandez-lui un kit média, qui d’ailleurs, vous informera sûrement de ses rémunérations. La construction d’une relation de confiance passera par la prise en compte de ses objectifs, de sa ligne éditoriale et d’un engagement win-win. N’hésitez pas à lui adresser des échantillons de votre offre, ou à l’inviter à un événement propre à votre marque : séduisez-le !

Collaborer

Faites participer activement votre influenceur à toutes les actions valorisant votre offre. Optez pour une stratégie de co-création de contenu, pour accroître votre crédibilité et créer une véritable synergie entre votre marque et votre ambassadeur. Organisez régulièrement des réunions avec ce dernier pour pérenniser votre partenariat. Faisant désormais partie de votre équipe, son implication sera légitime. N’oubliez pas de lui exprimer votre reconnaissance, en lui offrant de la visibilité à travers vos divers leviers de communication. Ces attentions vous garantiront sa fidélité et une collaboration fructueuse, sur le long terme.

L’influenceur social est un moyen rentable et efficace de faire connaître votre entreprise, marque, produits ou services. Informant des dernières tendances et actualités, il crée de la valeur ajoutée au contenu, stimule l’intérêt des prospects, génère du trafic et des revenus supplémentaires. Ajoutons que c’est aussi un bon avantage pour le référencement naturel, grâce aux backlinks…

rebranding

Rebranding : les considérations SEO

Repositionner votre entreprise ou marque peut s’avérer préoccupant pour vos progrès en référencement naturel. Alors, quelles étapes sont à prendre en compte pour votre nouvelle image de marque ?

Conserver le nom de domaine

Pour commencer votre rebranding, essayez de garder votre nom de domaine d’origine, de façon à minimiser l’endommagement de votre classement SEO. Bien entendu, le maintien de ce nom n’est pas toujours possible, notamment dans une stratégie de rebranding complète. Ayez conscience que le changement de celui-ci risque de vous faire perdre beaucoup de trafic issu des moteurs de recherche.

Préserver le contenu existant

Malgré la réorganisation de votre site web, tentez de préserver une part de votre contenu original. Ceci vous aidera à minimiser la perte de votre autorité et de votre positionnement. Ne négligez pas les détails simples du SEO comme les polices, les titres et descriptions qui pourront directement impacter votre référencement.

Utiliser des redirections

Vous devez rediriger toutes les pages de votre ancien site vers la page correspondante de votre nouveau site web pour optimiser l’expérience utilisateur. Débutez les redirections des pages générant le plus de trafic. Vous pouvez ainsi utiliser la redirection 301, indiquant aux moteurs de recherche qu’une page a définitivement changé d’adresse. Celle-ci assure une bonne transition entre votre adresse d’origine et votre adresse cible, tout en conservant votre bonus SEO.

Être responsive

Il est à présent impératif que vos nouvelles pages soient mobile-friendly : accessibles, aisément navigables et faciles à lire sur un support mobile. Si vous estimez que les recherches mobiles représenteront une part considérable de votre trafic, peut-être pourriez-vous penser à lancer votre site mobile en premier ?

Promouvoir la nouvelle marque

Communiquez sur votre marque à travers la mise à jour de vos réseaux sociaux : nom de page, identifiant, identité visuelle, etc. Outre ces réseaux, informez votre audience via des communiqués de presse, des mailings, newsletters et autres publicités.

Ces quelques conseils peuvent vous aider à mieux appréhender le rebranding de votre entreprise. Prenez votre temps et multipliez les efforts !

10 erreurs seo en e-commerce

E-commerce : 10 erreurs SEO

44% des acheteurs en ligne débutent leur processus d’achat avec un moteur de recherche. Un bon positionnement Google est ainsi une source de visibilité et assure la confiance des internautes en votre site.

Pour que votre site e-commerce paraisse le plus pertinent à leurs yeux, voici 10 erreurs SEO à ne pas commettre !

  1. Négliger votre cible dans la recherche de mots-clés
  2. Spammer, non-optimiser votre propre contenu
  3. Dupliquer du contenu
  4. Avoir un site lent
  5. Posséder peu d’avis et commentaires de clients
  6. Ne pas optimiser vos URLs
  7. Recourir à un langage HTML inadapté
  8. Ne pas avoir de liens internes
  9. Être obnubilé uniquement par votre positionnement SEO
  10. Ne pas avoir de cryptage de sécurité (HTTPS)

Si cette liste d’erreurs n’est pas exhaustive, elle vous permettra néanmoins d’améliorer la performance de votre site e-commerce en termes de SEO.

youtube portée organique

YouTube : améliorer sa portée organique en 5 étapes

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, YouTube est l’un des sites les plus populaires dans le monde. Considéré comme un puissant moteur de recherche, ce réseau social peut aisément améliorer votre portée organique.

Construire sa réputation

Cette stratégie débute par la création de votre chaîne YouTube, que vous compléterez entièrement, telle l’élaboration d’un profil sur un réseau social. Ajoutez une photo de profil, de couverture et rédigez une présentation de votre entreprise, marque, dans l’onglet « A propos » de votre chaîne. Cette présentation doit inciter l’internaute à s’y abonner. Cette étape terminée, reliez votre chaîne à votre site web et vos autres profils sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Google +, etc.).
Pour gagner vos premiers abonnés, communiquez le lien de votre chaîne YouTube sur votre site web, sur vos réseaux sociaux, dans votre signature mail, vos newsletters ; soit partout où votre audience serait susceptible de cliquer sur ce lien.

Rechercher des mots-clés pour chaque vidéo

Pour booster votre portée organique YouTube, le choix des mots-clés est essentiel. Sensiblement similaire à l’optimisation d’une page web, cette démarche inclue la recherche des bons mots-clés, à l’aide notamment du planificateur de mots-clés Google AdWords informant des volumes de recherches mensuelles et de la concurrence par requête (selon votre ciblage).

Optimiser les vidéos avant leur téléchargement

Pour commencer l’optimisation de vos vidéos, nommez vos fichiers vidéo et ajoutez-y des détails supplémentaires, si votre système d’exploitation vous le permet, en faisant un clic droit sur votre fichier.

Optimiser les vidéos après leur téléchargement

Remplissez les informations de base de votre vidéo : titre, description, tag. Votre titre doit comporter votre mot-clé principal et ne pas dépasser 60 caractères. Pour la description, semblable à une méta description, placez les informations majeures dans les 160 premiers caractères. Dans l’onglet « Paramètres avancés », vous pouvez configurer davantage votre vidéo. Sélectionnez la meilleure catégorie pour votre vidéo et ajoutez des informations complémentaires (langue, date, etc.). Enfin, partagez vos vidéos sur vos réseaux sociaux et votre site web.

Obtenir de l’engagement

Maintenant que votre vidéo est optimisée et téléchargée, vous devez obtenir de l’engagement. Vos paramètres SEO étant enclenchés, misez désormais sur d’autres facteurs, comme le nombre de vues, de pouces vers le haut, de commentaires pour chaque vidéo. Conséquentes, ces interactions indiqueront à YouTube la pertinence de votre vidéo et la propulseront en haut du classement. A nouveau, le partage sur vos médias sociaux jouera un rôle important. Vous pouvez d’ailleurs proposer d’associer votre vidéo à des articles de blog traitant d’un même sujet.

Ces 5 étapes seront favorables à votre portée organique YouTube dans les résultats de recherche et les suggestions de vidéo.

Mise à jour du contenu : 7 raisons motivantes !

Bien que certains contenus génèrent un solide trafic pendant 1, 3 ou 5 an(s), la majorité ont une date d’expiration. En effet, 95% du contenu que vous créez obtient la plupart de son trafic les 3 jours suivant sa publication.

Voici 7 raisons motivant l’actualisation d’un contenu ancien :

  1. Un taux de clic bas, voire médiocre
  2. Une rédaction déplaisante (fautes d’orthographe, de langue, etc.)
  3. Un trafic de recherche limité
  4. Des informations périmées, erronées et/ou imprécises
  5. Des liens vers des ressources ne fonctionnant plus
  6. Un ajout d’images et/ou de vidéos invitant à la lecture
  7. Une promotion des publications auprès de votre audience

Chaque jour, votre contenu perd en valeur. Sa mise à jour se révèle être avantageuse (meilleur positionnement SEO, augmentation du trafic, des actions sociales) et ce, avec de minimes efforts.

tendances seo e-commerce

5 tendances SEO en e-commerce

Une stratégie de SEO en e-commerce peut générer plus de trafic (se traduisant généralement par une plus grande source de revenus) et optimiser vos pages de produits pour canaliser celui-ci vers vos pages les plus rentables ou populaires. Toujours en évolution, il convient de tenir compte des nouvelles technologies et pratiques pour rester compétitif en SEO et donc, assurer un avenir prometteur à son site e-commerce. D’où les 5 tendances émergentes suivantes :

Développer le contenu

Jusqu’à très récemment, les pages de produits sur les sites e-commerce étaient composées de contenus abrégés : un titre, une brève description, quelques photos et commentaires d’internautes. Cependant, les préférences des visiteurs et des moteurs de recherche ont évolué et se tournent désormais vers un contenu plus long, renseignant des informations précises sur le produit et l’entreprise. Une solution idéale pour se distinguer d’une concurrence accrue.

Optimiser le site

L’optimisation mobile est cruciale. Elle offre un meilleur contenu et une expérience utilisateur de qualité aux visiteurs sur mobile, qui ne cessent de croître. Pourquoi ne pas créer une application de votre site e-commerce ?

Se référencer localement

Si le SEO local a subi quelques révisions au cours de ces dernières années, il est fort probable que la montée en puissance du mobile augmentera l’importance des résultats locaux d’ici quelques temps. Le suivi d’une stratégie locale peut aider les sites e-commerce à se différencier de la concurrence et de viser un positionnement davantage pertinent.

Encourager le partage

La popularité des médias sociaux est incontestable, d’autant plus que le retour sur investissement de ces réseaux est régulièrement positif. L’une des meilleures façons pour accroître sa visibilité est de motiver le partage social tout au long du processus d’achat. Invitez vos clients à partager vos produits et leurs avis. Fidélisez votre auditoire avec des publications sur vos réseaux sociaux ; et votre visibilité sur les moteurs de recherche prospérera.

Utiliser la vidéo

Les internautes exigent toujours plus de vidéos. Ce type de contenu dispose d’un excellent potentiel de viralité, d’autant plus si votre vidéo est hébergée sur YouTube. Partagez des vidéos de produits ! Vous augmenterez vos ventes et améliorerez votre positionnement SEO.

Si bien d’autres tendances émergent en SEO, gardez un œil sur celles-ci pour que vos campagnes demeurent pertinentes et visibles.

Pour vous aider à référencer votre site e-commerce dans les premières positions de Google, nous vous proposons une formation dédiée au référencement SEO ; réalisée par Guillaume Grelet. En moins de 3 heures, ce tuto aborde en détails des techniques vous permettant d’augmenter le nombre de visiteurs et donc, de potentiels acheteurs sur votre site. En exclusivité, Tuto.com vous offre un cours sur les particularités de référencement d’un site e-commerce. De nombreux points sont à ne pas négliger :

  • Contourner une page qui contient un contenu périssable
  • Les erreurs 404
  • Les redirections 301
  • La pagination
  • Le site map XML dynamique

Retrouvez la formation Premier sur Google avec les clés du référencement naturel dans son intégralité sur Tuto.com.

Si vous souhaitez vous former davantage sur le référencement SEO, sachez que Tuto.com propose une multitude de cours en vidéo pour tous les niveaux.

Obtenir des clics en été !

La période estivale a commencé, les ordinateurs vont commencer à être délaissés : des efforts supplémentaires à fournir pour attirer l’attention de vos lecteurs. Pour vous accompagner dans cette approche, Campaigner a créé une infographie pleine de bons conseils !

Emailing été

taux-de-conversion

Stimuler son taux de conversion

Le taux de conversion est crucial pour mesurer la performance de votre entreprise. Cependant, l’atteinte de ses objectifs de conversion n’est pas toujours facile.

Pour vous aider dans cette démarche, SEO Actu vous partage des idées pour stimuler les conversions de votre site web.

Soigner votre titre

Le titre est la première chose que les internautes remarquent sur une page de destination. Un bon titre peut rapidement être décisif ! D’ailleurs, l’ajout de numéro dans un titre est un des plus grands conseils d’optimisation des taux de conversion. Les chiffres suscitent l’intérêt de l’audience.

Optimiser la barre de recherches

La barre de recherches peut régulièrement conduire à l’achat : le temps de recherche de vos visiteurs est raccourci.

Créer une urgence avec votre CTA

Lors d’un précédent article, nous évoquions les bonnes pratiques pour la création d’un call-to-action, crucial pour vos ventes. Sachez que le recours à un CTA générant un sentiment d’urgence chez l’individu est très efficace pour le convertir en client : son processus de décision est accéléré. Toutefois, veillez à ce que l’urgence soit réelle et pertinente : la proposition d’une offre à durée limitée est idéale.

Afficher les produits vedettes

La mise en avant des meilleures ventes est un excellent moyen de montrer à votre cible ce que les gens achètent. Ces offres populaires inciteront à l’achat et donc à la conversion.

Offrir le retour gratuit

Le prix est un facteur majeur pour tous. Capitalisez sur cette situation en offrant des retours gratuits. En cas d’insatisfaction, vos clients sauront qu’ils pourront être remboursés : une préoccupation en moins !

Rassurer avec des preuves

La preuve a une forte influence sur la décision d’achat des consommateurs, puisqu’elle les rassure. Cette composante des conseils d’optimisation des taux de conversion se traduit par l’affichage des avis, témoignages, distinctions ou coordonnées crédibilisant votre offre.

Ajouter une FAQ

La stimulation de vos conversions passe également par le gain de la confiance de votre auditoire. Pour ce faire, fournissez-lui un maximum d’informations utiles à la compréhension de votre offre; comme une foire aux questions.

Proposer un click-to-chat

L’assistance immédiate permet d’engager vos visiteurs en temps réel, en répondant à leurs éventuelles interrogations. Cette fonctionnalité est notamment proposée par iAdvize.

Utiliser des vidéos

Nous ne le répéterons jamais assez, la vidéo est un support majeur de l’engagement. Les vidéos de produits déclenchent l’acte d’achat chez 73% des internautes. En plus d’améliorer votre taux de conversion, elles optimiseront votre référencement naturel.